Deux artistes en compagnie d'un cheval. / © Herri BARON

Le Village Équidays à Lisieux, Falaise, Vire et Bayeux

Après Caen le 23 octobre, retrouvez le village itinérant des Équidays dans quatre autres villes du Calvados du jeudi 24 au dimanche 27 octobre de 14 h à 17 h 30 avec de nombreuses animations. L’entrée est gratuite.

Partager cet article :

Un village itinérant

Les villes hôtes :

  • Lisieux : jeudi 24 octobre - Place Mitterrand
  • Falaise : vendredi 25 octobre - Château de la Fresnaye
  • Vire : samedi 26 octobre - Place du Château
  • Bayeux : dimanche 27 octobre - Parking d’Ornano

Les animations du village :

  • Des shows-spectacles : avec la compagnie « L’Art est cabré » et l'artiste Pierre Fleury
  • Le pavillon enfants : maquillage, jeux gonflables, coloriages, mini-carrousel
  • Des balades à poneys et en calèches
  • Le van des Équidays, son photomaton et ses jeux avec ses nombreux lots à gagner
  • Des expériences digitales : casque 3D sur les yeux, menez un trotteur ou bien sautez un parcours d’obstacles. Frissons garantis !

Focus sur les shows-spectacles

Pierre Fleury

Artiste, dresseur, voltigeur et parfois cascadeur, Pierre Fleury est un autodidacte fantasque qui voue une véritable confiance doublée de complicité à ses compagnons de spectacle. Rejoignez-nous sur les villages pour partager avec lui et ses chevaux sa passion quotidienne. Il sera présent tous les jours sur les villages itinérants des Équidays.

 Mise à jour du 25 octobre 2019 : en raison de problèmes de santé d'un de ses chevaux, Pierre Fleury a été contraint d'annuler ses prestations à Lisieux, Falaise, Vire et Bayeux.

L’Art est Cabré

Cette compagnie allie les arts équestres aux arts du spectacle vivant. Elle cible ainsi un public familial mais aussi un public averti et curieux de propos artistiques, de subtilités et de prises de risque, au-delà de la simple animation divertissante. L'Art est Cabré proposera deux spectacles par jour sur le Village des Équidays, avec une peintre qui créera une toile en live.

Image d'en-tête : La compagnie L'art est cabré. / © Herri BARON

Partager cet article :
<script>