Accueil Actualités |  Avis de recherches
Recherche équine - Solveig de la Hougue

Avis de recherches

Le monde du cheval est vaste. Très vaste. Bien sûr, il y a la face visible de cet univers : les courses, le tourisme équestre, les sports équestres, etc. Mais « l’activité cheval » ne se résume pas à ces seuls domaines. La recherche et la science s’intéressent depuis longtemps au monde équin. Le Calvados est un des pôles majeurs de cette recherche grâce notamment à Normandie Équine Vallée, campus international du cheval. Deux sites, à Saint-Contest et Goustranville, rassemblent de nombreuses entreprises orientées dans la recherche en santé équine.

mercredi 04 août 2021

Basé à Saint-Contest, Labéo est l’un des acteurs de cette excellence. Son directeur général Guillaume Fortier explique le succès de Normandie Equine Vallée par son modèle d’organisation proche d’un campus : « Normandie Equine Vallée est un modèle unique en France. Sa force et son excellence sont en grande partie dues à son organisation sur le modèle d’un campus. Les deux pôles de Saint-Contest et de Goustranville sont très complémentaires. À Saint-Contest où est basé Labéo, nous sommes dans un espace essentiellement dédié aux biotechnologies avec des moyens ultras modernes et notamment des outils de séquençage très pointus. Le projet d’extension qui s’apprête à être lancé va permettre à cette plateforme d’exploser et de la rendre vraiment unique. Elle sera principalement orientée autour de la génomique, c’est-à-dire l’étude du génome, activité qui représente la biologie actuelle, mais surtout celle de demain. C’est dans ce domaine que les recherches vont se développer pour par exemple lutter contre les maladies. À Saint-Contest, Labéo est l’occupant principal de la plateforme. Nous sommes entourés de l’Université de Caen (Biotargen-UniCaen). Cette collaboration est elle aussi unique. C’est le résultat d’une politique volontariste de plus de 20 ans. Le RESPE (Réseau d’Epidémiosurveillance en Pathologie Équine) est le troisième occupant et nous avons également trois start-ups qui se développent très vite. L’extension de la plateforme va faire venir de nouveaux partenaires. Nous allons, à ce titre, signer une convention avec le Centre François Baclesse de Caen, très renommé dans la lutte contre le cancer et la génomique. Nous partageons des sujets communs sur la lutte contre la maladie et cela va nous permettre d’avancer sur nos recherches consacrées à l’humain en ce qui concerne le Centre François Baclesse, et au cheval, mais aussi à d’autres animaux pour Labéo. L’excellence de nos plateformes permet d’attirer des étudiants originaires de toute la France bien sûr, mais aussi du monde entier. Il existe une réelle vie estudiantine avec des jeunes qui restent ici plusieurs années et qui sont de grande qualité. Leur présence, celle de 70 chercheurs ou encore l’élaboration de 8 ou 9 thèses sont de gros atouts qui permettent d’augmenter nos connaissances et notre savoir-faire dans de nombreux domaines autour du cheval comme l’élevage, la performance, etc. Nous sommes dans un biotope extrêmement favorable à la bonne intelligence. ». Les Equidays constituent une belle opportunité de donner un coup de projecteur sur cette activité essentielle pour tout un secteur et au cœur du bien-être animal. 

Syndicat mixte né de l’association de la Région Normandie et Département du Calvados, partenaires depuis toujours très présents auprès de la filière équine, Normandie Équine Vallée abrite à Goustranville, le site historique initié dès 1986, et Saint-Contest des équipes scientifiques mondialement reconnues. 

Depuis plusieurs années, de nombreux investissements ont permis notamment de développer sur le site de Goustranville l’institut de pathologie du cheval avec le centre d’autopsie, un laboratoire de recherche sur les maladies infectieuses ou encore le pôle équin normand de l’EnvA (CIRALE – Kinésia). A Saint-Contest, une plateforme est dédiée à la recherche sur les maladies infectieuses, les pathologies locomotrices et les affections respiratoires. 

Afin d’être le plus performants possible, plusieurs partenaires se sont regroupés et travaillent en synergie sur les plateformes de Goustranville (20 hectares) et Saint-Contest (1015 M2). Le Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) Centaure rassemble ainsi 4 groupes aux compétences complémentaires : l’ANSES (laboratoire de santé animale), le CIRALE-EnvA (Centre d’imagerie et de recherche sur les affections locomotrices équines) qui reçoit 1200 chevaux par an, LABÉO (laboratoire d’analyse et de recherche en santé équine) et BIOTARGEN-Unicaen (Biologie, génétique et thérapies ostéoarticulaires et respiratoires). Avec 62 chercheurs, enseignants et assistants, répartis sur 2 campus à la pointe du progrès technologique le GIS Centaure a pour objectif de consolider l’arc Saint-Contest/Caen/Goustranville/Deauville comme le centre français de la recherche équine. 

A Saint-Contest, le site accueille également le RESPE (Réseau d’Epidémiosurveillance en Pathologie Equine), Equiways (expert en biosécurité en milieu équin), Equibiogènes (génétique équine) et Animal Immune Company (traitement immuno-thérapeutique dédié au bien-être animal alors que le laboratoire de la Fédération nationale des courses hippiques, spécialisé dans la lutte contre le dopage, s’est installé à Goustranville. 

Diagnostic, activité clinique (troubles locomoteurs et contre-performance, imagerie de pointe en santé équine, bilan sportif, physiothérapie et réhabilitation du cheval, consultations de médecine et de chirurgie) et épidémiosurveillance (surveillance en temps réel des maladies équines en France, surveillance des causes de mortalité, etc.)

À la pointe de la recherche depuis leur création, ces deux sites continuent de se projeter sur l’avenir. De nombreux projets tout juste réalisés ou sur le point de l’être vont ainsi permettre de conforter cette excellence de la filière équine normande en offrant des moyens supplémentaires. À la recherche de techniques non médicamenteuses de maintien ou de soutien de la performance et de soins non-dopants, les professionnels du monde des courses et des diverses disciplines sportives disposent ainsi d’un précieux outil au sein du KINESIA. Normandie Équine Vallée met en effet à disposition des chercheurs et des enseignants-chercheurs de l’EnvA-CIRALE une piscine panoramique qui permet d’apporter des bases scientifiques et objectives aux indications et aux résultats obtenus par les techniques de physiothérapie et rééducation vétérinaires mises en œuvre. 

Des projets multiples pour renforcer encore un peu plus la position de leader de Normandie Équine Vallée dans le monde de la recherche équine. Et d’en faire plus que jamais… « the place to be » !

Equidays propose de découvrir Normandie Equine Vallée à travers plusieurs visites et activités.

 Voir le calendrier des animations.