Accueil Actualités |  Le Calvados à cheval
Groupe de cavaliers sur une plage au bord de l'eau. / © Ferme de la Noé

Le Calvados à cheval

C’est un rêve partagé par beaucoup, une idée lancée au moment d’imaginer ses prochaines vacances. « Et si l’on faisait une randonnée à cheval ? ». Délicieuse idée. Les Équidays proposeront de nombreuses animations autour du tourisme équestre.

vendredi 23 juillet 2021

Partager cette actualité :

La découverte d’un territoire à cheval est en effet un formidable moyen de mieux l’apprécier, de mieux le ressentir. Avec ses nombreux kilomètres consacrés à cette activité, le Calvados est l’endroit idéal pour vivre cette expérience de la façon la plus intense. Prendre le temps, suivre le rythme du pas de son cheval, loin de l’agitation frénétique des routes et profiter de l’instant pour apprécier la vue unique que seul le dos d’un cheval peut offrir. Après quelques heures, se poser à l’ombre d’un arbre puis repartir. Un peu plus loin, un chemin débouchera sur un panorama de carte postale avec à l’horizon, se dessinant entre les deux oreilles de votre compagnon, une grande plage baignée par la Manche, ou un des multiples châteaux du département. Découverte de la nature, du patrimoine, de l’histoire. Découverte aussi de nouvelles sensations et d’inédites émotions.

Située à Colleville-sur-Mer, à 15 minutes de Bayeux, la Ferme Équestre de la Noé, avec ses 15 chevaux, vous emmènera par exemple à la découverte du Bessin. À l’entame de sa 18e saison, Jean-Michel Audigé partage son activité avec enthousiasme. « Nous avons un formidable espace pour pratiquer la randonnée à cheval, confie-t-il. Ici le tourisme équestre dispose de nombreux atouts. Entre les plages et les terres, les possibilités sont nombreuses. Je connais très bien le Bessin mais le Calvados propose plein d’itinéraires. La Suisse normande est magnifique aussi. » Et pas besoin d’être un cavalier émérite pour en profiter. « Nous nous adaptons au niveau des personnes, explique Jean-Michel Audigé. J’ai par exemple un petit itinéraire pour les débutants, de six kilomètres, sur une heure, qui longe la plage d’Omaha avec de superbes points de vue, sur la plage du Paisty ou sur les pontons d’Arromanches. Le sentier est encadré par des haies ce qui est très sécurisant. Pour les plus confirmés, la balade dure deux heures sur un parcours de 18 kilomètres. On passe par la plage et on peut partir dans de beaux galops de 800 mètres à un kilomètre. »  

Et pourquoi pas prolonger le plaisir ? Dessiné sur plus de 210 kilomètres, l’itinéraire de La Chevauchée de Guillaume emprunte le tracé emprunté par Guillaume le Conquérant, futur roi d’Angleterre, quand, en 1047, poursuivi par les barons normands, il rallia Valognes à Falaise. Au départ de la Baie des Veys, à Géfosse-Fontenay, ce chemin de randonnée équestre permet en plusieurs étapes de découvrir les paysages du Bessin, les plages du Débarquement, les chemins creux du bocage normand et de la Suisse Normande et s’achève au château de Falaise. « L’organisation est adaptée en fonction des participants, explique M. Audigé. Avec des ados on peut partir sur une formule bivouac. Avec des personnes un peu plus âgées qui aiment bien un peu de confort, on trouve des gîtes sur le parcours. »

Avec une multitude de sentiers balisés et entretenus, le Calvados est un petit paradis pour les randonnées à cheval. Autre exemple, le circuit de la Forêt de Grimbosq, au sud de Caen, considérée comme le poumon vert de la région vous fera par exemple découvrir le patrimoine bâti de la Suisse normande avec son château de Cropton, la Chapelle de la Métairie ou encore le château de la Bagotière. 

Avec toujours à l’esprit, le respect de l’animal et le respect de la nature. « Sur le domaine du littoral, il est interdit d’aller dans les dunes, précise-t-il. Mais on a assez de place pour bien s’amuser. Il y a des pistes pour les vélos, des pistes pour les chevaux, il faut faire en sorte que tout le monde se respecte et ça se passe très bien. Selon l’itinéraire, il faut aussi bien se renseigner avant de partir, notamment l’été. Sur Omaha par exemple, en juillet et en août, on ne peut accéder à la plage que jusqu’à midi et après 19 heures. Mais le reste de l’année, l’accès est libre dès que le soleil est levé. »

Longues balades en solitaire ou à plusieurs, parcours sur plusieurs jours ou petit tour, chacun peut trouver la formule adaptée à ses possibilités et surtout, à ses envies. Avec la promesse de vivre des moments inoubliables.

Partager cette actualité :