Accueil Actualités |  Les yeux dans Lisieux
Le vieux Lisieux. / © Greg Wait

Les yeux dans Lisieux

Le mercredi 27 octobre, après Caen, Bayeux, Vire et Falaise, le village des Équidays, avec toutes ses animations, poursuivra son itinérance à travers le Calvados et se posera à Lisieux. Deuxième ville de pèlerinage en France grâce à Sainte-Thérèse, née Marie-Françoise Thérèse Martin, jeune Normande entrée au Carmel de Lisieux en 1888, la principale ville du Pays d’Auge est une véritable invitation à la flânerie et à la découverte. Ses maisons à pans de bois, ses hôtels particuliers raviront les visiteurs qui ne manqueront pas d’aller visiter la Basilique Sainte-Thérèse, les Jardins de l’Évêché, l’arboretum ou encore, en cette terre de cheval, l’hippodrome.

mercredi 22 septembre 2021

La basilique Sainte-Thérèse

Elle est devenue au fil des années le symbole de la ville. Pourtant, contrairement à de nombreux édifices religieux, la basilique Sainte-Thérèse est relativement récente. C’est en effet en 1925 que Monseigneur Lemonnier, évêque d’Évreux proposa de faire bâtir une basilique en l’honneur de Thérèse, canonisée le 17 mai 1925 par le Pape Pie XI. Les premiers travaux débutèrent en 1929. Douze ans plus tard, le Cardinal Pacelli procéda à la bénédiction solennelle de la Basilique, bâtiment de 4 500 m2, long de 104 mètres avec un dôme qui culmine à 90 mètres. Sa consécration eut finalement lieu le 11 juillet 1954. Jusqu’à 3 000 pèlerins peuvent y prendre place pour des offices ou bien simplement admirer les mosaïques et les remarquables vitraux (notamment dans le transept nord avec le « bestiaire chrétien ») réalisés dans les ateliers de Pierre Gaudin. À l’intérieur, un reliquaire contient les os du bras droit de la Sainte. La crypte abrite également les reliques des Bienheureux Louis et Zélie Martin, parents de Sainte-Thérèse. Dans le campanile retentissent 51 cloches. Un ascenseur permet aux visiteurs de découvrir et d’apprécier l’ensemble de l’édifice… et de suivre les traces de Jean-Paul II, venu en pèlerinage le 2 juin 1980.

L'Arboretum de Lisieux

Juste au pied de la Basilique, sur le plateau Saint-Jacques, les amoureux de nature pourront profiter d’un cadre exceptionnel sur plus de 12 hectares. Avec plus de 130 variétés représentées sur un total d’environ 700 arbres, l’Arboretum est une véritable pépite au cœur de la ville. Des plaques d'informations botaniques avec nom commun, nom latin, famille, origine géographique, visuels, fleur, fruit, feuilles, mais aussi informations anecdotiques sur l'histoire ou l'utilisation de l'arbre, raviront les plus curieux. Les sportifs peuvent aussi venir en profiter avec de nombreux équipements adaptés à de nombreuses disciplines (roller, skate, BMX, parcours d’orientation, etc.).

Les Jardins de l’Évêché

Puis retour au centre de Lisieux. Niché au cœur de la ville, le long de l’ancien Palais Épiscopal, près de la Cathédrale, les Jardins de l’Évêché, auraient été redessinés par André Le Nôtre, créateur des jardins du Château de Versailles. Véritable havre de paix sur ses 17 500 m2, il invite à la balade. On y découvre ses allées plantées de platanes, un jardin à la française avec des parterres de fleurs en mosaïque, un kiosque de musique datant de 1880, une fontaine alimentée par une déviation de la source du Cavaudon ou encore des statues de François Denis Tronchet, avocat de Louis XVI, Aristide Denfert-Rochereau ou encore des sculpteurs François Rude et Jean-Antoine Houdon. 

L'hippodrome de Lisieux

Et parce que le Calvados détient l’amour du cheval dans son ADN, impossible de ne pas faire un détour vers l’hippodrome, à l’est de la ville. Les passionnés de courses hippiques ont l’habitude de s’y retrouver plusieurs fois dans l’année. Avec sa piste de 1 248 mètres corde à droite, il accueille 11 réunions de trot. Inauguré en 1975 et rénové en 2013, l’hippodrome peut recevoir jusqu’à 900 spectateurs. L’occasion de vibrer autour des courses mais aussi de passer un moment convivial autour des nombreuses animations ou encore au restaurant panoramique avec vue directe sur la piste. Prochains rendez-vous, les 26 septembre, 17 octobre et 1er novembre.

Musée d’art et d’histoire, Cathédrale Saint-Pierre construite au XIIe siècle, jardin archéologique, lieux de vie la future Sainte-Thérèse de l’Enfant-Jésus (Carmel, maison d’enfance Les Buissonnets), ou encore, juste au sud de la ville, le château de Saint-Germain-de-Livet, sont quelques-uns des nombreux sites qui feront le bonheur des visiteurs de Lisieux.